Un anniversaire sans bonbons, c'est possible?

Mis à jour : 29 oct. 2019

Ca y est, ma fille a eu 10 ans!

Ca se fête!

Pour l'occasion, son papa et moi lui avons offert une fête d'anniversaire au jardin d'eau de Goyave. Et c'est entouré de ses amis, cousins et cousines qu'elle a soufflé ses 10 bougies.


Lors des préparatifs, j'ai eu un problème existentiel sur le "menu"!

Oui, si il est de coutumes de mettre sur la table des mets qui font plaisir au palais sucré des enfants, cela me posait problème de le faire avec des produits réputés potentiellement nocifs.

Parmi ces produits, on peut compter les produits gras, les produits sucrés comme les boissons gazeuses et les légendaires "bonbons"




Lors de ces occasions, nous nous rendons au supermarché et allons acheter certaines de ces confiseries. Nous ne regardons pas les étiquettes et c'est bien un tord.




Proposer des confiseries en soit n'est pas fondamentalement un problème.

C'est une occasion, on veut faire plaisir, c'est la fête, etc...


C'est la quantité consommée et la composition de ces confiseries qui est problématique.

Cette année, il a été difficile pour moi d'être en desaccord avec mes principes. Je ne propose pas à mes propres enfants ce type de sucreries car je connais leurs effets néfastes alors comment de façon décomplexée pourrais je le proposer aux enfants des autres.

Face à une table pleine de confiseries, les enfants s'affolent! On aurait dit qu'ils n'ont jamais vu de bonbons de leur vie. Cela devient un jeu du chat et de la souri entre les parents et les enfants pour traquer les gourmands et freiner leurs ardeurs incontrôlées, le sucre agissant telle une drogue.




Il a fallu donc que je me creuse les méninges pour trouver une alternative afin de contourner l'absence de bonbon, sans que personne ne s'en aperçoive. (oui oui gros défi à relever)

Cette année était une première, et il a fallu que je négocie avec ma fille (négocier est un grand mot sachant que c'est moi qui ai le porte monnaie) car elle ne comprenais pas pourquoi je ne voulais pas qu'il y ai de bonbons industriels.

J'ai donc du faire quelques concessions et j'ai cédé sur un petit paquet de bonbon et un paquet de chips. Quant aux bonbons en question j'ai volontairement mis 3 bonbons dans le sachets de départ, à charge pour les parents de donner ou pas ces derniers.


Pourquoi les bonbons me font grincer les dents?

L'idée ici n'est pas de s'en priver mais d'en consommer de façon occasionnelle, en quantité raisonnable et surtout de faire un choix éclairer sur "quel bonbon" manger.


Le diabète

L'excès de sucre de façon répétée et quotidien peut emmener l'organisme vers les prémices du diabète. Si votre enfant est sédentaire, c'est à dire ne fait pas de sport ou d'activité permettant une dépense énergétique, le risque est alors augmenté.


Les maux de ventre

Peut être avez vous déjà été confronté aux petits désordres intestinaux de vos enfants après une importante consommation de bonbons. Certains bonbons sont acides et attaquent la paroi gastro intestinale. Votre petit peut alors ressentir des brûlures oesophagiennes dues à des reflux, des maux d'estomac. Parfois, cela se manifeste par une diarhée, ou un ballonnement.


Le pic glycémique

Un apport important de sucre par la consommation de bonbon va faire monter la glycémie (le taux de sucre dans le sang). Le corps réagit en libérant de l'insuline afin de réguler ce taux de sucre. L'insuline faisant entrer le glucose dans la cellule, le taux de sucre dans le sang chute et vous pouvez être sujet à l'hypoglycémie. L'enfant a subitement un coup de fatigue.


Les caries

Les bactéries raffolent du sucre laissé sur nos dents. Pour le consommer, elles libèrent un acide qui par la même occasion attaque nos dents. L'acidité de certains bonbons eux même attaque l'email des dents, ce qui facilite l'apparition de la carie. L'idée serait de se laver les dents rapidement après avoir consommer du sucre, mais dans la pratique, est ce réellement le cas?


Les additifs chimiques

Ca pique, ca pétille, ca brille ou mais...

Soyez vigilant en lisant les étiquettes des sucreries et autres apéritifs que vous consommez.

Si vous repérez le E171 ou le E621 par exemple, attention.

Le E171 est le dioxyde de titane, une nanoparticule qui donne cet effet brillant aux bonbons et qui pénètre dans l’organisme. C’est pour cette raison que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) la surveille attentivement car elle la soupçonne d’être cancérigène.

Le E621 est le glutamate monosodique, c'est un exhausteur de goût de synthèse utilisé dans des milliers de produits alimentaires comme les chips. Il est neurotoxique.

En passant, je vous recommande le livre de Corinne Gouget "Additifs alimentaires" des éditions Chariot d'Or, un petit guide qui recense les additifs alimentaires et leurs effets secondaires possibles.


Les alternatives

Alors oui, il existe des alternatives qui permettent de réaliser un anniversaire très gourmand sans frustrer les accros du sucre.

J'ai pu l'expérimenter donc pour l'anniversaire de ma fille qui a été un petit test avec 70% de mets "fait maison" ou non industriels.

J'ai effectivement proposé:

- des fruits prédécoupés et prêt à manger en grande quantité (melon et pastèque)

- des biscuits sablés végétalien nature et au chocolat ( ca a fait fureur aussi bien chez les adultes que chez les enfants)

- des minis sandwichs

- des minis entremets ( mini pizza à la tomate, entremets à la morue, mini quiches lorraine)

- les deux gâteaux d'anniversaire (un à l'ananas l'autre au chocolat) ont été fait maison (merci mamie)

- de l'eau de coco (fraichement récolté du jardin)

- des jus 100% fruits

- de l'eau évidemment


Exemple de table de fruits



Comme je l'ai écrit plus haut, j'ai cédé sur un paquet de chips (qui a été entamé à moitié), un paquet de bonbons astucieusement répartis (3 bonbons par enfant dans le petit sachet de départ).

Les enfants et les parents étaient contents et j'ai été agréablement surprise des retours positifs que j'ai eu des parents du peu de friandises à disposition des enfants. Personne n'a semblé en manquer et ce qui a été proposé a été fort apprécié.


J'aurai pu faire mieux, car par la suite je suis encore tombée sur d'autres idées comme:


Les pâtes de fruits

Ici en Guadeloupe, je connais une petite entreprise locale, située à Sainte-Rose, Karaib Confiseries, qui réalise des pâtes de fruits 100% naturelles à base de fruits de chez nous. En plus d'être bonnes, elles sont très bien présentées et sont parfaites à offrir.



Le chocolat noir 70%

LA gourmandise par excellence, les chocolavores ne démentiront pas. Il est réputé pour ses vertus antioxydantes: il contient quatre fois plus d'antioxydants que le thé noir ! En plus, il a des effets bénéfiques dans la lutte contre les maladies cardio-vasculaires. Le cacao pourrait encore faire partie des meilleurs stimulants du cerveau. Bien entendu, comme le bonbon, la parcimonie reste de mise.




La présentation

Les enfants sont très sensibles à la présentation d'un plat.

Concernant les fruits par exemple, il est judicieux de les présenter sous forme de brochettes en alternant les fruits et surtout les couleurs, sous forme d'animaux en les agençant, avec une forme particulière (cœur, étoile) avec un emporte pièce.





Ce qui me conforte dans l'idée qu'il est possible de réaliser une fête d'anniversaire pour enfant sans bonbons (ou très peu) tout en préservant l'aspect festif de l'évènement et en proposant des alternatives sucrées qualitatives.


62 vues
About Me

Je suis maman, infirmière diplômée d'état  et tout récemment élève praticienne en hygiène de vie et naturopathie.

Je vis sur une île, la Guadeloupe, cadre de vie exceptionnel à mes yeux et propice à mon évolution. Mais je reste une enfant du Monde.

Je suis amoureuse du prendre soin des autres mais aussi de moi même, cela est essentiel.

Mon parcours de vie m'a toujours ramené à ça mais aujourd'hui je veux que tout cela prenne réellement un sens, que cela soit équilibré entre le professionnel de soin et la personne que je suis dans toute sa globalité et ses particularités.

 

 

Join My Mailing List

    © 2023 by Going Places. Proudly created with Wix.com